© JEAN-FRANÇOIS DEBIENNE

JEAN-FRANÇOIS DEBIENNE :: BOXING 

 

• 16 > 31 JUILLET :: TOUS LES JOURS 10H-19H
• VERNISSAGE :: 19 JUILLET À 19H
• HÔTEL MIREILLE, 2 PLACE SAINT PIERRE, QUARTIER DE TRINQUETAILLE

 

Le contexte
Au début, il y avait une église, celle de St Louis, à Marseille, et une date, 1945 et puis une parole surgie de la mémoire des habitants « il y avait un club de boxe dans la crypte de l’église » … Aujourd’hui, il y a un club de boxe, le même, le Boxing club de St Louis, qui n’est plus à St Louis, depuis la fin des années 70,…mais dans la rue Denis Papin, dans une ancienne école, à deux kilomètres de l’église, Il y a quatre murs, autour du ring, couverts de photos et d’affiches, délavées, qui racontent l’histoire de ce club mythique, le plus ancien de Marseille et puis aussi des gens qui s’entrainent, chaque jour… Depuis le mois de juin 2016, j’ai photographié régulièrement les entraînements dans ce club, affilié à la Fédération Françoise de boxe anglaise, la noble. Entraîné, depuis 1973, par le regretté Roger Vecchione, il vit dans une ambiance presque familiale. C’est le lieu même de la passion, du bénévolat, de l’engagement que partagent tous les clubs de sport dans les quartiers, on y retrouve toutes les valeurs du sport populaire.

 

Les photos
Je les ai rencontrés chaque soir à l’entraînement, jeunes ou moins jeunes, hommes mais aussi femmes, amateurs venant juste pour garder la forme, se défouler ou ayant des ambitions régionales voire nationales. Ils partagent tous cette ferveur et cette passion de ce club, dans ces deux salles tapissées d’affiches usées par le temps, de photos, de gants, Vidéaste, j’ai préféré faire des photos pour saisir le mouvement, l’émotion, cette ferveur, cette passion, ce respect aussi des valeurs de la boxe, que j’ai essayés de retrouver, en noir et blanc, dans leurs postures d’entraînement, dans leurs regards, dans leurs éclats, sur le ring mais aussi autour, dans les pauses, avec, en tête ce refrain des quatre boules de cuir de Claude Nougaro.

 

Travail terminé en avril puis septembre 2017 Photos noir et blanc pour les portraits et couleur pour la sall,e 28X42 sur papier Epson 190g, bords blanc, sous cadres 40X50 (labo : Studio Aza Marseille) Une production de Images et Paroles Engagées 

http://www.ipeprod.org/