Archive 2010


 

Festival Voies Off :: Presse 2010

Dans la presse, retour sur la semaine du 3 au 10 juillet 2010. Une programmation très riche pour une 15ème édition du Festival Voies Off engagée et festive.

Visionnez le reportage réalisé par France 3 Montpellier

Ecoutez l'interview de Christophe Laloi sur Radio 3DFM




Découvrez quelques extraits de presse

"Le Festival Off des Rencontres d'Arles s'appelle "Voies Off" et se déroule chaque année dans l'agréable Cour de l'Archevêché, place de la République. Durant la semaine d'ouverture des Rencontres d'Arles, chaque festivalier rend visite au Off. Cette année le programme a été musclé avec l'arrivée du critique Michel Poivert."
Réponses Photo

"Le festivalier se doit en outre d'aller visiter le off. Pour fêter les quinze ans de l'association Voies Off, il y aura une exposition concoctée par Christian Gattinoni, «Identity Lab» (du 3 au 10 juillet à la galerie la Vitrine). Avec, cerise sur le gâteau, les projections gratuites dans la cour de l'Archevêché, à 22 h30 (3 au 10 juillet), où l'on peut rire ou chuchoter dans le noir."
Brigitte Ollier, Libération


"Quinze bougies. Beaucoup de choses ont change en quinze ans. Au début, tout gravitait autour du Prix Voies Off, explique aussi Christophe Laloi, Aujourd'hui, il est intégré dans l'ensemble de la programmation."
Julie Lallouët-Geffroy, La Provence - Arles

"Pour fêter son quinzieme anniversaire, du 3 au 10 juillet a Arles, le festival Voies Off a invité Michel Poivert et Christian Gattinoni à signer respectivement le commissariat d'une projection et d'une exposition"
Images Magazine

"La première question que s'est posée le directeur artistique du festival est apparemment simple : où en est le festival et quel rôle joue-t-il désormais ? Il a rapidement renoncé à faire une rétrospective et a préféré se tourner vers l'avenir, et surtout, vers les autres. "
David Sève, La Marseillaise - Arles

"Le Festival Voies Off, un pas de côté par rapport aux Rencontres de la photographie, a trouvé en quinze ans une place pertinente et impertinente, donnant une « voix » aux jeunes talents de la photo.(...) Longue vie aux aventuriers de l'image qui font une place aux photographes artésiens. La cour de l'Archevêché est leur quartier genéral du 3 au 10 juillet."
Alain Othnin-Girard, Arles Magazine

"Belle lumière dans la chambre noire, cette renaissance d'un groupe ((l'agence Gamma-Rapho)) qui diffuse les fonds de près de 3000 photographes, a été soutenue par la mobilisation de nombreux professionnels et du collectif Fight For Foto (FFF) créé par Xavier Zimbardo. A l'occasion de la Soirée d'Inauguration du Festival, cet activiste, épaulé par l'association Voies Off ont offert une grande messe musicale, mise en images avec des clichés de résistances l'agence Gamma-Rapho."
Théophile Pillault, La Marseillaise - Marseille

"Comme tous les soirs depuis samedi, la Cour de l'Archevêché est bondée. Chacun est aux aguets pour trouver une chaise. (...) Pendant que les images défilent sur grand écran, on n'entend pas un bruit dans l'assistance."
Julie Lallouët-Geffroy, La Provence - Arles

"Depuis maintenant quinze ans, le Festival Voies Off se veut la rampe d'accès vers une exposition artistique d'envergure pour les photographes émergents au coeur des Rencontres d'Arles. Une semaine suffit pour démontrer la valeur de ceux-ci, (...) le festival devient le Pygmalion de cette jeunesse dont on ne cessera de dire qu'elle manque de repères. Spécialement dans le vieux Monde de l'Art."
Kiblind

"Passé le porche de la Cour de l'Archevêché des badauds parfois gantes de blanc discutent, échanges des photos, passent d'une table a l'autre Maîs qu'on ne s'y trompe pas II ne s'agit pas de "speed dating", maîs des lectures de Portfolios de Voies Off. Et la différence est que là, on prend le temps de parler, comprendre et surtout de montrer son travail. (...) Mais attention, il faut aussi savoir se vendre Car a tout moment des perspectives d'avenir se dessine."
Ch. A, La Provence - Arles

"La Vitrine accueille Identity Lab, une sélection assumée par Christian Gattinoni avec L'Evadée, qui interroge subtilement la question de l'identité sexuelle dans es communautés gays et lesbiennes."
Claude Lorin, Zibeline

"Les indispensables Voies Off menées par Christophe Laloi poursuivent leurs alternatives résistantes pour une "photo sincère et véritbale" avec la bonne idée cette année d'accueillir dans leur communication les "expositions indépendantes"."
Claude Lorin, Zibeline