Archive
2014


© Eugeni Gay Marin

 

Eugeni Gay Marin

Lauréat Prix Révélation SAIF 2014

Eugeni Gay Marin vit et travaille à Barcelone :: Espagne
www.eugenigay.com

 


saif 

La SAIF, partenaire de Voies Off

La SAIF, société civile de perception et de répartition de droits d’auteurs, a pour mission d’utiliser à des actions d’aide à la création, à la diffusion du spectacle vivant et à la formation professionnelle des artistes, un quart des sommes qu’elle perçoit au titre de la rémunération pour copie privée. Ces aides de la SAIF sont destinées à contribuer à la création d’oeuvres des arts visuels, à assurer et développer la diffusion des oeuvres des arts visuels et à apporter leur concours à des actions de formation, d’information et de défense des auteurs des arts visuels.
En 2013, la SAIF créée le tout nouveau Prix Révélation SAIF et choisit de récompenser un talent émergent de la photographie par une bourse de 2000 euros lors du Festival Voies Off. Le catalan, Eugeni Gay Marin a reçu le second Prix Révélation SAIF pour sa série From Quantum Island.

 

Eugeni Gay Marin

Eugeni Gay Marín vit à Barcelone et travaille en tant que photographe et professeur depuis 2003. Diplômé en biologie, il a également étudié l’anthropologie pendant deux ans. Ses images ont été publiées dans plusieurs médias, il a participé à la publication de deux ouvrages collectifs et il a été sélectionné dans plusieurs festivals. Il a réalisé de nombreuses expositions collectives et la série «Yak42» a été exposée à Barcelone, Vitoria et Palafrugell. Sélectionné pour le prix du Festival International de Photographie et Journalisme de Gijón, il a aussi reçu une bourse de El Invernadero pour sa série «Dioses de Alquitrán».


From Quantum Island

« L’île du Soleil sur le Lac Titicaca se trouve à 3800 mètres d’altitude. Située à deux 2h30 de bateau de la ville la plus proche, elle est restée relativement isolée pendant des siècles, avant l’arrivée des touristes et des bateaux à moteur. Ancien lieu sacré, l’île est aujourd’hui habitée par trois communautés Aymara qui vivent en harmonie avec la nature et observent des rites ancestraux. D’abord attiré par la nature et le calme qui régnait sur l’île du Soleil, j’ai réalisé plus tard qu’elle était beaucoup plus que ça : une façon différente de comprendre le monde qui nous entoure, d’autres valeurs, d’autres priorités qui font de cet endroit, un endroit très spécial. »