Negpos au Musée de la Résistance ::
Chile Ultra(labo)ral

L'association Negpos organise deux expositions Urba latin arpilleras et Chile desde dentro, une conférence sur le thème Etre artiste engagé en 2013 et nous invite à découvrir le documentaire La ciudad de los fotografos au Musée de la Résistance du 3 au 31 juillet 2013.

Evénement organisé avec l'appui de l'Association des Amis de l'Humanité d'Arles.



URBA LATIN ARPILLERAS (Exposition de photographies)
Un projet de Patrice Loubon, accompagné des dames brodeuses d'El Monte, région métropolitaine de Santiago de Chili :Mirza Andrade, Malva Contreras, Natalia Daille, Mirta Gutierrez, Fernanda Jara, Maria Olivares, Eliana Ortubia, Iris Ramirez, Emilia Sepùlveda, sous la direction d'Olga Rossel.


Visuel Patrice Loubon
© Patrice Loubon et les Brodeuses de El Monte

Sous la dictature, les femmes chiliennes abordent par la broderie des thématiques documentaires qui leur sont proches: disparitions de parents, d’amis, difficultés à survivre, problèmes du quotidien… L’idée est de faire se confronter des images photographiques actuelles issues de la rue latino-américaine (Santiago, Quito et Mexico) et ces oeuvres d'art populaires nommées Arpilleras.

Aimé et respecté de son vivant, le Père André Jarlan, abattu par les militaires de Pinochet, fera l’objet après sa disparition de nombreux hommages populaires et notamment d’une riche production de broderies à sa mémoire, les arpilleras.

Patrice Loubon en découvre l'existence en 2004 au cours d'un stage de photographie qu'il initie dans le quartier populaire de La Victoria, Santiago du Chili, auprès de jeunes du quartier. Les arpilleras ont connu sous le régime dictatorial un développement sans précédent et une production « massive ». Patrice Loubon est alors fasciné par la relation que ces représentations entretiennent - indirectement - avec la photographie et commence à mûrir un projet qui prendra racine dans une période particulière de la production des arpilleras. Patrice Loubon soumet alors aux brodeuses d'El Monte une sélection de ses photographies et le travail de recréation commence. Reproduire l’image photographique est un véritable défi, les œuvres se construisent avec patience et invention selon des processus singuliers.

Si parfois photos et arpilleras se renvoient le réel de l’une à l’autre comme dans un jeu des sept différences, certaines, davantage interprétées, cherchent à transcender le document et le réalisme photographique, jusqu'à intégrer plusieurs images en une, marquant ainsi la volonté de faire discours.


Exposition du 3 au 31 juillet 2013.
Vernissage le 3 juillet à 18h30.
Permanence du 3 au 7 juillet 2013 de 10h à 20h. 
Sur rendez-vous au 06.71.08.08.16 / 06.25.91.05.42 à partir du 8 juillet 2013.




CHILE DESDE DENTRO (Exposition de photographies)
Paz Errázuriz, Alejandro Hoppe, Alvaro Hoppe, Helen Hughes, Jorge Ianiszewski, Hector Lopez, Kena Lorenzini, Juan Domingo Marinello, Christian Montecino, Marcelo Montecino, Oscar Navarro, Claudio Perez, Luis Poirot, Paulo Slachevsky, Luis Weinstein et Oscar Wittke.

Visuel
© Hector "Chino" Lopez Courtesy Galerie Negpos

L’histoire de la photographie chilienne des 40 dernières années est d’abord celle d’un déchirement. Une « faille tellurique » politique qui a créé un avant et un après 1973.

La génération de photographes des années 80 documentera de façon engagée la tragédie urbaine qui se tient régulièrement à l’époque dans la rue. En formant l'Asociacion de Fotografos Independiente (AFI), ils créent un véritable langage politique. Pour eux, photographier était une pratique de la liberté, un moyen de pouvoir continuer à vivre. Leurs clichés ont servi de preuves aux témoignages des victimes de la dictature. Elles ont été fondamentales pour permettre l’ouverture des procès en justice. Certains de ces photographes ont été brutalement réprimés, d’autres assassinés, mais la plupart ont survécu.

Avec la participation écrite de la sociologue Kathya Araujo.

Expositions  du 3 au 31 juillet 2013.
Vernissage le 3 juillet à 18h30.
Permanence du 3 au 7 juillet 2013 de 10h à 20h. 
Sur rendez-vous au 06.71.08.08.16 / 06.25.91.05.42 à partir du 8 juillet 2013.




ETRE ARTISTE ENGAGE EN 2013 (Conférence)
Par Patrice Loubon et Daniela Montecinos, peintre chilienne

L’engagement des artistes autour de causes politiques et sociales est un fait relativement récent dont peut néanmoins dater l’émergence formelle au XIXème siècle. Cette conférence s’attachera à délivrer quelques clefs historiques et esthétiques qui font ce qu’est devenu l’engagement de l’artiste en 2013.

L'artiste s'engage tout d'abord pour l'art parce qu'il est artiste. L'artiste peut s'engager aussi de manière tout à fait consciente dans la défense d'une cause. L'artiste peut s'engager également de manière inconsciente. Lorsqu'il s'engage pour la défense d'une cause ou pour la dénonciation d'une situation, l'artiste peut utiliser différents moyens, mais jamais son acte, ou discours, ne doit rejoindre la propagande politique au risque de se perdre. Les artistes peuvent s'engager et personnellement et par leur production artistique ou par une combinaison des deux.

Conférence le 4 juillet 2013 à 10h30.

Visuel
© Marcela Mohamad



LA CIUDAD DE LOS FOTOGRAFOS (Documentaire)
Du cinéaste chilien Sebastian Moreno. 2006. 80 minutes.

La Ciudad de los fotografos
est un film épique sur la photographie sous la dictature de Pinochet (meilleur documentaire du Festival de Cinéma de Valparaiso en 2007, meilleur documentaire Festival Tricontinental de Milan 2007, Nomination pour le meilleur documentaire IDFA 2006).

Le film revient sur les événements couverts par un groupe de photojournalistes qui découvrent peu à peu la fascination malsaine des médias pour la violence. Le cinéaste Sebastian Moreno est le fils de José Moreno Fabbri, photographe cofondateur de l’Asociacion de los Fotografos Independientes (AFI). Il met en valeur à travers ce document la portée historique qu’a pu avoir la photographie chilienne à cette époque et la relation de filiation qu’elle entretient avec la génération suivante.

Projection le 5 juillet à 20h




Pratique

Musée de la Résistance Ancien collège Frédéric Mistral 
Boulevard Emile Combes 
13200 ARLES

www.negpos.fr

Expositions du 3 au 31 juillet 2013.
Vernissage le 3 juillet à 18h30.
Permanence du 3 au 7 juillet 2013 de 10h à 20h. 
Sur rendez-vous au 06.71.08.08.16 / 06.25.91.05.42 à partir du 8 juillet 2013.
Conférence le 4 juillet 2013 à 10h30.
Projection le 5 juillet à 20h
Visuel