Archive 2010


Maison De la Vie Associative :: Serge Assier, Claude Ruiz, Eric Jourdan, André Parra et Pierre Gondard, Robert Rocchi

La Maison de la Vie Associative présente une série d'expositions. La démarche: offrir un espace d'expression aux artistes qui rencontrent des difficultés pour exposer, avec une tendance régulière à mêler le verbe et l'image.

© Serge Assier


Serge Assier :: Porto, fenêtre des suds sur l'Atlantique

"Il est des villes qui nous invitent, nous obligent même, à les fixer sur la pellicule...Porto ... Ville atlantique, elle trempe ses pieds dans le fleuve... Mais la ville est aussi une fenêtre ouverte vers le sud, promesse d'aventures, de chaleur et de bonheur. Serge Assier l'a bien senti dès sa première visite et il a immédiatement compris qu'il devait revenir dans cette ville aux toits d'argile et aux yeux-de-boeuf saillants, où le passé pèse et l'avenir se devine." Tereza Siza

Claude Ruiz :: Les terres du haut

"Entre Fay-sur-Lignon, appelé " Fay-le-Froid " et lemont Mezenc, où les chemins de terre se perdentdans les broussailles, où les longues routes mènentsur les plateaux ventés, où le gris du ciel et le brouil-lard se confondent jusqu'à envelopper les croix degranit et les toits de lauze, l'odeur du bois que l'onbrûle dans une cheminée rappelle que la vie conti-nue.Cette région de la Haute-Loire j'ai voulu la photo-graphier avec pudeur, pour faire partager mes sou-venirs et voyager dans le temps, comme si l'on feuil-letait un album avec des repères immuables quim'ont guidé au travers des récits familiaux." Claude Ruiz

Eric Jourdan :: Despedida

"Aixois de naissance et Barbentanais de coeur,Eric Jourdan a depuis toujours l'image dansl'oeil. Le grain de folie pour objectif. Le talentargentique dans l'iris du regard qu'il a su peau-finer, quatre ans durant, à l'école de photogra-phie sise à Vevey (Suisse) ... Cet alchimistede la lumière n'a eu de cesse d'être fascinépar une tradition controversée : la tauromachie..." Thierry Féraud

André Parra et Pierre Gondard :: Là haut si

André Parra et Pierre Gondard se fixent pourd’explorer la relation entre les matières etdépasser l’évidence du contenant/contenu.Dans leurs différents projets, le fer et laphoto refusent de rester à leur place et entrentdans un rapport de fusion propice au renouvel-lement du regard. Transgresser les bords, seposer la question de la limite et de ses nor-mes, de la frontière et de ses bornes, enjouant avec la source d'inspiration inépuisableofferte par l'association du métal et de l'image,voilà l'axe majeur de cette fraternisation artistique.

Robert Rocchi :: Reflets, de l'image à l'haïku

"Seule la photographie a la faculté de figer en une image un instant du temps qui passe. C'est particulièrement vrai pour un reflet qui disparaît aussitôt qu'apparu mais qui, saisi, demeurera visible et propice à l'imagination ou au rêve. En littérature, il existe un procédé photographique. C'est l'haïku, un petit poème japonais de 3 vers (5+7+5 syllabes) qui exprime des sensations plutôt que des réflexions. Et pour inspirer un haïku, quoi de mieux qu'un reflet saisi au hasard. Il m'a semblé qu'en accompagnant l'image d'un haïku, cette faculté de fixer l'instant est encore accrue.Le mot rejoint alors l'image pour suspendre le temps, l'espace d'un regard ... le regard du visiteur." Robert Rocchi


Pratique
Maison de la vie associative - boulevard des Lices
3 au 25 juillet, de 9h à 19h (fermé le lundi)

Contact
Maison de la vie associative - 04 90 93 53 75 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.arlesasso.fr