Antoine d'Agata

Désordres


Livre d'artiste

:: Un livre au format 24 x 32 cm
:: Couverture rigide, intérieur en papier recyclé

:: 112 pages de photographies et plus de 3000 images
:: 32 pages de textes

:: Un ouvrage imprimé par Escourbiac l’imprimeur


25 EUR.
45 EUR. version signée par l'artiste

>> Commandez le livre

>> A propos de l'artiste

 

Desordres 00

 

"Dans ce monde, seul le mensonge est obscène. La bestialité comme dernier espace de liberté, ultime rempart contre la virtualité rampante du réel, l’anesthésie des sens, la pensée d’une société qui désigne les objets et les êtres comme consommables, la gestion brutale et l'élimination continue de larges couches de populations marginalisées qui ramènent les communautés nonproductives au rang de déchet social. Mécanismes invisibles d'une cruauté endémique, innommable qui dévore le monde et élimine systématiquement les individus identifiés comme excédentaires par les logiques qui ordonnent les flux du profit. Tabou consensuel du génocide économique contemporain, invisibilité de l’organisation de production et de consommation sur laquelle repose la démocratie libérale. Formes cruelles de l’aliénation sociale et économique: les individus sont exposés à l'acceptation que leur existence n’a aucune valeur, ils ne sont plus confrontés à l’ordre des choses mais identifié à lui. Réinvention continuelle de nouvelles formes d’esclavage et de survie par l’anéantissement de la vie elle-même. Chorégraphie incestueuse et meurtrière de la folie géométrique du monde, qui témoigne de la détermination avec laquelle les hommes entreprennent d’anéantir les hommes. Plus d’esprit, ni d’âme, de logique, de règle, de sommeil, de veille, de rêves, de foi, de sentiments. Ni commencement ni fin, ni cause ni effet, l’absence seule, et l’exposition à un dehors sur lequel la pensée ne peut avoir de prise. Dissolution du contact, du consensus, fin de l’ennui dans le vertige épidémique du vice comme principe de vie, de connaissance et de résistance. Images virales, matrice du chaos qui fait de mon devenir un devenir commun, je reproduis le mal, le propage, le figure, d’anonymat en anonymat, d'un corps à un autre, pour survivre au désastre de la vie."

Antoine d'Agata

 

Desordres 07

 

Desordres 11

 

Desordres 16

 

Desordres 19

 

Desordres 30

 

Desordres 39

 

Desordres 41

 

Desordres 44

 

Desordres 45

 

Desordres 52

 

Desordres 55

 

Desordres 57