Archive 2010


Le Boatel
Virginie Ovessian, dérives botaniques

Au Boatel, hôtel restaurant fluvial, Virginie Ovessian propose une série de photographies sur l'entomologie et la botanique. Etats de nature qui donnent à voir la beauté surgissant de l'éphémère et du transitoire.


© Virginie Ovessian

Le travail photographique de Virginie Ovessian sur l'entomologie et la botanique dure depuis plusieurs années. Dérive Botanique est née de promenades dans la nature, son périmètre de travail.

L'artiste prélève, collectionne des végétaux, des insectes, des minéraux, les classe de manière catégorielle à l'image des cabinets de curiosités où les objets étaient choisis pour leur rareté ou leur singularité. Ils deviennent ses curiosités et les photographier en studio s'impose comme une évidence, une possibilité de les conserver, de les classer.

Les sujets de Dérives botaniques sont représentés à divers stades de leur évolution qui les conduisent de la naissance à la mort. L'asticot se mue en mouche, la feuille en terre, ces états donnent à voir la beauté qui surgit de l'éphémère et du transitoire. Les feuilles sont vertes, les fleurs éclosent, les branches bourgeonnent. Et à sa suite, viennent le flêtrissage, la pourriture, la chute. Croître, décroître, pousser, pourrir. Tout comme un manège où tout revient au même. La vie passe furtivement par l'inerte et l'animé. Ces images évoquent le temps qui passe, symbole de la fragilité de la vie.


Pratique
Exposition au Boatel, à quai au Pont Van Gogh
du 1er avril au 30 septembre

Contact
Le Boatel - 06 08 60 53 24
www.leboatel.com