Archive
2014


© Davide Monteleone, VIIPhoto pour le Prix Carmignac Gestion du photojournalisme

 

 

 

Hôtel de Luppé
rd-pt des Arènes

7 - 13 juillet
11h - 21h

15 juillet - 17 août
11h - 19h
fermé dim. et lundi

Vernissage
10 juillet à 20h30

Entrée libre

Davide Montelone
Spasibo

En partenariat avec Voies Off, la Fondation Carmignac présente l'exposition Spasibo de Davide Monteleone, 4ème Prix Carmignac du Photojournalisme

Issue du travail photographique de Davide Monteleone en Tchétchénie, Spasibo a été présentée à la Chapelle des Beaux-Arts de Paris en novembre 2013 et au Studio Museo Francesco Messina à Milan en mai 2014.

La Fondation Carmignac contribue par ce biais à soutenir activement le développement de Voies Off, un festival dont la vocation principale est de faire découvrir et donner accès à l’image contemporaine, par tous les moyens et à tous les publics. La volonté de la Fondation Carmignac de soutien aux structures d’accueil des expositions du Prix du photojournalisme s’est également traduite à Francfort par un partenariat avec Fotografie Forum Frankfurt à l’occasion de sa réouverture, et à Milan par une aide à la réhabilitation du Studio Museo Francesco Messina.


Spasibo de Davide Monteleone

Le thème proposé aux photographes pour la 4ème édition du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme était la Tchétchénie. Le photographe italien Davide Monteleone a choisi d’illustrer la mise en péril de l’identité tchétchène derrière l’apparence de calme et de prospérité savamment entretenue par le régime autocratique de Ramzan Kadyrov. Il a séjourné en Tchétchénie de décembre 2012 à avril 2013.
Un ouvrage photographique, Spasibo, a été publié aux éditions Kehrer (164 pages, 58€).


Davide Monteleone, lauréat de la 4ème édition

Davide Monteleone © Lorenzo PoliDavide Monteleone (né en 1974) a commencé sa carrière de photographe en 2000 alors qu’il devient photojournaliste pour l’agence Contrasto. L’année suivante il déménage à Moscou où il y travaille en tant que correspondant. Cette décision jouera un rôle déterminant pour la suite de sa carrière.

Depuis 2003, Davide Monteleone vit entre l’Italie et la Russie, menant à bien ses projets personnels. Il publia son premier livre Dusha, Russian Soul en 2007 suivi de La Linea Inesistente en 2009 et de Red Thistle en 2012.

Il a reçu de nombreux prix pour ses travaux, dont plusieurs World Press Photo Prize et plusieurs bourses telles que la bourse « Aftermath » ou l’European Publisher Award. Ces dernières années, il réalise des travaux pour des journaux internationaux de renom, des fondations ou des institutions culturelles ; il expose et enseigne. Depuis 2011, Davide Monteleone est membre de l’agence VII Photo.


Le Prix Photojournalisme, cinq ans d’engagement pour la liberté d’expression et de création

En 2009, la Fondation Carmignac crée le Prix Carmignac Gestion du photojournalisme, avec pour mission de soutenir et promouvoir un travail photographique d’investigation effectué dans des territoires hors des feux de l’actualité, centre d’enjeux géostratégiques complexes, ayant un retentissement global et où les droits humains et la liberté d’expression sont souvent bafoués. Les régions de Gaza, du Pachtounistan, du Zimbabwe et de la Tchétchénie ont été traitées à l’occasion des premières éditions. Celui de l’Iran a été retenu pour la cinquième édition.

Doté d’une bourse de 50 000 euros, ce prix a pour objectif de financer un travail photographique en profondeur qui rende compte de la réalite dans sa complexité. La Fondation Carmignac s’est donnée pour mission d’accompagner le lauréat tout au long de son projet, c’est à dire du suivi sur le terrain jusqu’à l’élaboration et à la réalisation d’une exposition itinérante en France, en Italie, en Allemagne et en Angleterre, et d’un livre monographique. La Fondation Carmignac se rend également acquéreur de quatre photographies issues de ce travail.

En accord avec les valeurs de courage et d’indépendance, de transparence et de partage, qui animent les équipes de Carmignac Gestion, la Fondation Carmignac a pris le parti de défendre des regards personnels et engagés loin des archétypes actuels.


La Fondation Carmignac

Créée en 2000, la Fondation d’entreprise Carmignac Gestion tire ses racines de la collection d’entreprise Carmignac Gestion, exposée dans les bureaux de la société de gestion depuis sa création. Constitué, sans parti pris, ni contrainte, au fil des vingt-cinq dernières années, ce panorama unique de la création contemporaine porte l’empreinte des coups de cœur d’Edouard Carmignac, gérant d’actifs. La collection Carmignac Gestion compte aujourd’hui plus de 200 œuvres des XXème et XXIème siècles, dont des pièces majeures d’Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Keith Haring, Jean-Michel Basquiat et Gerhard Richter. Retenues pour leur caractère incarné comme pour la force de leur message et de leur composition, les acquisitions récentes sont largement tournées vers les pays émergents.

Fidèle à sa vocation de partage et de dialogue avec un public le plus large possible, la Fondation Carmignac, dirigée par Gaïa Donzet, prévoit une implantation sur le site privilégié de l’île de Porquerolles en 2016. Ce lieu sera conçu dans un profond respect de la nature environnante grâce au talent de l’architecte Marc Barani et du paysagiste Louis Benech. Un programme de commissions de sculptures in situ à des artistes internationaux a été lancé plaçant la création contemporaine dans un milieu inédit à même de servir au mieux les œuvres comme de favoriser la découverte d’une nouvelle génération d’artistes.

Plus d’informations : www.fondation-carmignac.com