© Boris Eldagsen, Poem #95

 

 

 

Galerie Voies Off
26 ter rue Raspail

12 déc. -
21 fevrier
11h - 18h

Vernissage
12 déc. à 18h30

Entrée libre

Boris Eldagsen :: how to disappear completely / THE POEMS

Boris Eldagsen est le lauréat du Prix Voies Off 2013 avec sa série How to disappear completely / THE POEMS. Plutôt qu’une série, l’artiste préfère employer le terme de méta-série pour définir ce travail photographique en constante évolution, en perpétuel changement. La galerie Voies Off en présente l’un des états, à travers une scénographie originale  conçue par l’artiste et la galerie, mêlant photographies, vidéos et installations.


Boris Eldagsen


Boris Eldagsen est né en 1970 dans le sud-ouest de l’Allemagne. Il a étudié la photographie, les arts visuels et le multimédia dans de prestigieuses écoles telles que l’Académie des Arts de Mayence en Allemagne, les Beaux-Arts de Prague en République Tchèque ou encore l’Ecole d’Arts & Communication d’Hyderabad en Inde. Il a également étudié la philopsophie à l’Université de Cologne. Boris Eldagsen a voyagé dans de nombreux pays du monde. Il vit aujourd’hui entre Berlin et Melbourne.

Son travail a été présenté au public dès 1991. Depuis, Boris Eldagsen a réalisé plus de 15 expositions individuelles et des expositions collectives de choix : German Kunstvereine, European Media Art Festival d’Osnabrück, Videonale de Bonn, International Short Film Festival de Hamburg et Art and Exhibition Hall de la République Fédérale d’Allemagne à Bonn. Son œuvre a été exposée également dans la prestigieuse galerie Wyspa de Gdansk en Pologne ; à la Maison des Arts de Brno en République Tchèque et à l’Australian Center for Photography à Sydney en Australie.

Boris vit et travaille à Berlin en tant que consultant multimédia. Il est également maître de conférence à l’Académie des Beaux-Arts de Mainz en Allemagne et au Centre des Idées de l’Université de VCA et MCM à Melbourne en Australie.

 

How to disappear completely / THE POEMS


Boris Eldagsen explore les limites de ce qui peut être représenté. Il photographie une réalité extérieure pour représenter une certaine réalité intérieure, celle de l’inconscient, archétypal et tacite.

Sans beaucoup d’outils et sans utiliser d’effets numériques, Boris Eldagsen combine photographie sur le vif et mises en scène pour créer des images spectaculaires et oniriques. L’ombre et la lumière, puissants médiums photographiques, deviennent le symbole de ces espaces « entre-deux », inaccessibles à tout esprit rationnel, et qui obligent le spectateur à se référer à ses propres souvenirs et à ses émotions.

Au-delà de l’ordinaire ou des effets de mode, créant une certaine alchimie entre peinture, cinéma et théâtre, les photographies de Boris Eldagsen défient toute volonté de classification. Il les appelle THE POEMS.

Ses images ne composent pas une série, mais plutôt une méta-série d’images indépendantes qui se combinent dans une scénographie mêlant grands et petits formats, affiches et cadres traditionnels, photographie, vidéo et installations.

Plus d’informations: www.eldagsen.com