Archive 2011


Festival Voies Off 2011

Que la photographie soit un moyen de capter la réalité, de la comprendre ou de l’imaginer, la 16ème édition du Festival Voies Off explore les voies nouvelles du monde contemporain et soutient la photographie émergente.

© Marlous Van der Sloot
© Marlous Van der Sloot, Sélection Prix Voies Off 2011


La bête aveugle

Par les temps qui courent, l’univers des formes glisse gentiment vers la séduction facile et le bling bling visuel qui s’imposent. Les marchands du temple fourbissent leurs devantures dorées...

Dans ce paysage, Voies Off continue sa route de défricheur. Recevant chaque année un nombre croissant de candidatures internationales, nous avons entamé une véritable course autour du monde, afin de sélectionner les travaux nous paraissant les plus pertinents. Cette mission relève de la performance, d’une plongée en apnée où l’on cherche en eaux troubles les huîtres perlières et leurs trésors cachés.

La sélection de l’année prend forme, et l’on souhaite savoir si l’on a été juste, si une sensibilité particulière apparaît, et si des thématiques se dégagent...

L’édition 2011 parlera de l’humain, et souvent de ses histoires les plus tragiques. C’est pourquoi j’ai souhaité emprunter le titre de la série de Michel Le Belhomme, La bête aveugle, présentée à la Galerie Voies Off pendant le Festival. Cette expression, à la puissance métaphorique forte, évoque un univers trouble, un réel tortueux, un monde de saccades et de soubresauts. Le Festival Voies Off 2011 aborde sans complaisance les heures grises, et parfois désenchantées, de l’humanité. Il est peut-être le reflet de notre temps. C’est une véritable vocation, et nous l’assumons pleinement.

Cette vocation prend corps en Arles depuis 16 ans et rayonne bien au-delà. Nous remercions les collectivités territoriales, les partenaires privés, tous les invités du Festival Voies Off, et les artistes pour leur confiance renouvelée.

Christophe Laloi, directeur artistique